DRÔME

Pâtisserie Escobar

Eric ESCOBAR

2 place Léopold Blanc et 30 rue Pierre Julien

26200 MONTÉLIMAR

Tél. 04 75 01 25 53 et 04 75 01 18 99

Email : escobar.e@wanadoo.fr

Site web : www.nougats-escobar.com

Membre de l'association "Relais Desserts" 

Qui n'a pas mangé un jour les nougats de cette maison, repris désormais par le fils Eric, ne peut prétendre connaître "LE" Nougat. Celui traditionnel (miel, amandes et pistaches) est naturellement exemplaire mais ceux fantaisies au chocolat, citron, praliné ou café sont à essayer et à adopter sans réserve.

 

Domaine de la Croix du Verre et Cave Olivier Dumaine 

Maryline & Olivier DUMAINE 

15 traverse Chautin 

26600 LARNAGE

Tél. : 04 75 07 26 29

Portable : 06 30 35 15 88

Fax : 04 75 07 21 50

Email : dumaineo@la-croix-du-verre.com

Site web : www.la-croix-du-verre.com

Egalement 3 chambres d'hôtes baptisées d'après les cépages locaux : Syrah, Marsanne & Roussanne au tarif de 53 € 00 pour 2 personnes + taxe de séjour (0 € 50 par personne)

 

Une adresse pas très connue et qui mérite le détour ... et le séjour.

Les Crozes-Hermitage AOP blanc & rouge sont excellents, sans oublier le sublime Saint-Joseph AOP rouge.

 

VALRHONA

14 avenue du Président Roosevelt

26600 TAIN L'HERMITAGE

Tél. : 04 75 07 90 62

Site web : www.valrhona.com

Boutique ouverte le lundi de 10 à 19 heures et du mardi au samedi de 9 à 19 heures


Fondée en 1922 par le pâtissier Albéric Guironnet sous le patronyme "La chocolaterie du Vivarais", la marque Valhrona, contraction de "Vallée du Rhône", lui a succédé en 1947. Très vite cette maison s'est bâtit au fil du temps une solide réputation auprès des meilleurs professionnels travaillant le chocolat, notamment avec l'inégalable Robert Linxe, le sorcier de "La Maison du Chocolat" à Paris.

Si la façade de la boutique de Tain l'Hemitage ne paie pas de mine, quand on y pénètre, c'est une autre histoire ! On ne sait plus où donner de la tête ... et des papilles, avec pratiquement tous les chocolats  de la maison proposés à la dégustation.

Si comme moi, vous aimez faire des photos, attention à le vendeuse "mégère" qui intervient sans ménagement pour vous rappeler que vous n'avez pas le droit !

 

Cette photo est un hommage à mes parents et grands-parents, témoins d'une époque conviviale où dans  un même  lieu se côtoyaient un salon de coiffure, un café et un restaurant !

Ma Newsletter